Triathlon

Qualifié pour les championnats du monde 70.3

Résumé de l’Ironman 70.3 de Campeche au Mexique : JONATHAN TONDEUR (Urban Tri Sports)

« Avant de démarrer, je précise que je n’ai découvert mes différentes positions dans le classement qu’après être passé la ligne d’arrivée. Je n’avais donc aucune idée de ce qu’il se passait…

Dès le départ natation, c’est compliqué ! Beaucoup de vagues, je suis balancé de droite à gauche et je nage à contre-courant sur la deuxième moitié du parcours. Je sors de l’eau en 40’25, ce qui me déçoit parce que Yves m’avait entrainé à mieux mais en voyant le nombre de vélos encore présents dans le parc, je me rends compte que cette partie est compliquée pour beaucoup de monde !

Je suis, à ce moment-là, 25ème de ma catégorie mais je gagne déjà 4 places à la sortie de la première transition.

Jonathan Tondeur.... [89093702]

Ensuite, les 90km de vélo vont se résumer à un « je t’aime, moi non plus avec le vent ». Génial quand je l’ai dans le dos avec une vitesse de plus de 40km/h sans trop dépenser d’énergie et du coup très fatiguant quand il est défavorable. J’appuie néanmoins plus fort que d’habitude sur les pédales parce que les entrainements concoctés par Yves m’ont montré que je pouvais le faire sans être trop fatigué sur la course à pied. Résultat, 2h39’02 pour cette partie soit mon meilleur chrono et une 17ème place provisoire.

Jonathan Tondeur... [89093701]

Je démarre la course à pied sous les encouragements de ma compagne qui me pousse à « tous les rattraper » ! J’essaie de tenir le tempo prévu avec Yves mais je me rends vite compte que ce sera un poil trop rapide et je me cale sur un rythme qui me convient et qui sera suffisant pour remonter 12 athlètes (dont 9 dans les 10 derniers kilomètres !). Même si je commence à fatiguer, les sensations restent bonnes et je profite pleinement de l’épreuve. Je termine ce semi-marathon en 1h34’52.

Jonathan Tondeur [89093699]

Je boucle l’épreuve en 4h58’21, ce qui représente mon meilleur chrono sur cette distance et termine à la 5ème place de ma catégorie ! Ce qui me permet de décrocher un beau trophée et ma qualification pour les championnats du monde en septembre prochain à Nice !

En plus de m’avoir préparé physiquement et motivé à tenir les entrainements, Yves m’a permis d’avoir la confiance nécessaire pour atteindre mes objectifs. J’avais placé la barre assez haut et on n’avait pas beaucoup de temps alors merci à lui ! »

Merci à Jonathan pour ce résumé!!! On te souhaite encore plein de réussites.